Médias >> Webinaire Anadach

Les coronavirus provoquent des maladies qui vont du simple rhume à des voies respiratoires plus graves
maladies et rarement gastro-entérite. La maladie à coronavirus (COVID-19) est causée par un
souche émergente de coronavirus (SARS-Cov-2) qui n'a pas été identifiée auparavant dans
l'homme, appartenant à la même famille de virus responsables d'infections aiguës sévères
syndrome respiratoire (SRAS) et syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS)


Le 31 décembre 2019, une pneumonie de cause inconnue détectée à Wuhan, en Chine, a été
signalé pour la première fois au bureau de pays de l'OMS en Chine et a été le début d'une épidémie mondiale
avec un impact bien au-delà du secteur de la santé. Les
 Organisation mondiale de la santé (QUI)
a déclaré que l'épidémie était une
 Urgence de santé publique de portée internationale le 30
janvier 2020, et l'a reconnu comme pandémie le 11 mars 2020.
 Selon le
Organisation mondiale de la santé (OMS), au 26 juin 2020, plus de 9 454 051 cas de
Le COVID-19 a été signalé dans plus de 212 pays, entraînant plus de 483 686 décès.

Le premier cas confirmé en Afrique a été signalé au Caire, en Égypte, le 20 février 2020.
Depuis lors, plus de 337 315 cas entraînant 8 863 décès sont signalés dans 52 pays
et territoires en Afrique. L'impact de la crise sanitaire s'annonce déjà grave étant donné
la faiblesse relative des systèmes de santé dans plusieurs pays. De plus, l'économie mondiale/locale
a déclenché/déclenchera une crise économique dans plusieurs pays qui pourrait
affectent également le secteur de la santé.


La plupart des pays africains ont pris des mesures ; notamment une sensibilisation accrue à la maladie et
pratiques d'hygiène pertinentes, limitant la propagation dans la communauté en effectuant différents niveaux de
confinements (locaux et internationaux) et fermeture des écoles et des bureaux du gouvernement
etc. Dans la plupart des pays africains, comme le cas index arrivait généralement par avion de
pays africains, les foyers initiaux étaient donc urbains.


Bien qu'il s'agisse de mesures louables, il est clair avec l'assouplissement du verrouillage dans de nombreux
pays africains que la maladie continue de se propager dans la communauté avec une augmentation
nombre de cas positifs survenant quotidiennement. Les taux d'admission à l'hôpital augmentent et
de nombreux prestataires de soins de santé sont confrontés à la réalité du traitement ou de l'admission de COVID-19
cas, souvent avec un accès limité aux tests.

 


En collaboration avec des partenaires, People to People, Inc. (P2P), le groupe Anadach prévoit un
série de webinaires sur la gestion médicale dans COVID-19, s'inspirant de pays plus tôt dans
la pandémie que la plupart des pays africains. L'objectif de ce webinaire est de partager
pratique et créer une plate-forme pour les médecins d'interagir sur la gestion clinique à travers
plusieurs domaines. Étant donné que l'expérience clinique pendant le COVID19 est rapidement
évoluant, il est important que les cliniciens connaissent la meilleure façon de se protéger et

leurs patients pendant la pandémie. Le spectre clinique du COVID-19 varie de
formes asymptomatiques ou pauci-symptomatiques à des états cliniques caractérisés par
insuffisance respiratoire pouvant nécessiter une ventilation mécanique et une assistance en réanimation,
à
 manifestations multiviscérales et systémiques en termes de sepsis, de choc septique et de multiples
syndromes de dysfonctionnement d'organes (MODS) 1 .


Ainsi, nous prévoyons une série de webinaires qui couvriront directement les spécialistes
gérer les cas de COVID19 dans leurs pays respectifs. La plupart des spécialistes
exerçant hors d'Afrique aura une expérience de la pratique médicale dans au moins un pays africain
pays ou membres de la diaspora africaine de la santé. Le premier webinaire portera sur
perspectives des maladies infectieuses, des soins intensifs / pneumologie et de la pratique familiale
Spécialistes. Les futurs webinaires couvriront d'autres spécialités.


La discussion sera facilitée par l'équipe d'Anadach et P2P.

Premier webinaire


Format webinaire - Jusqu'à 120 minutes sur Zoom


Invités d'honneur spéciaux


SE Fistum Arega Gebrekidan, Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la
République fédérale démocratique d'Éthiopie aux États-Unis d'Amérique


Haut-parleurs


Prof. Abdulrazaq G. Habib, Professeur d'Infectiologie& Maladies tropicales, Bayero
Université de Kano et coprésident du groupe de travail d'État sur le COVID-19, Nigéria


Dr Akan Otu, consultant en maladies infectieuses Royaume-Uni/Nigéria - Expérience hospitalière COVID,
Hôpital universitaire de Leeds, Royaume-Uni, téléchargez la présentation


Dr Adey Tsegaye, Assistante Professeur de médecine, Division des soins intensifs pulmonaires
et médecine du sommeil, Zucker School of Medicine de l'Université Hofstra et directeur
Unité de soins médicaux intensifs, Centre médical juif de Long Island à North Well Health,
New York États-Unis

 

Dr Njide Udochi , directeur médical de Millennium Family Practice et fondateur de
Millennium Health Group - un consortium de soins de santé, Maryland USA, télécharger
  la présentation


Public - Médecins sélectionnés de divers milieux de pratique, y compris les hôpitaux,
cliniques à travers l'Afrique

Fistum Arega Gebrekidan


Fitsum Arega est actuellement ambassadeur d'Éthiopie aux États-Unis d'Amérique.
Auparavant, il a été commissaire de la Commission éthiopienne des investissements
(EIC) suite à sa nomination en novembre 2018. C'est le poste qu'il avait également occupé
de 2013 à début 2018. Sous sa direction, l'Investment
Commission a joué un rôle de catalyseur dans la croissance économique rapide de l'Éthiopie, et la
Commission a reçu de larges éloges pour ses efforts, comme en témoignent les nombreux
prix internationaux qu'il a reçus (notamment de la Banque mondiale et de la CNUCED). Le sien
le leadership d'EIC a entraîné une augmentation nette des IDE à plus de 4 milliards USD en 2018, contre
environ 1 milliard USD en 2012, soutenant une croissance très élevée du PIB au cours de la
période. Il a fait la promotion de l'Éthiopie en tant que destination d'investissement et d'approvisionnement, voyageant à
plus de 40 pays et rencontre avec des entreprises mondiales et des leaders de marque.
D'avril à décembre 2018, M. Fitsum a été chef de cabinet d'Ethiopian Prime.
ministre Abiy Ahmed, et a aidé à restructurer les agences du gouvernement fédéral et
diriger le cabinet du Premier ministre.


Avant ces nominations, il a été chef de l'Agence d'investissement d'Addis-Abeba,
Chef du Bureau du commerce et de l'industrie d'Addis-Abeba, et a servi dans différents
entreprises en tant que président et membre du conseil d'administration. M. Fitsum est titulaire d'une maîtrise en développement
Économie et gestion des politiques de l'Université de Manchester, un MBA de
l'Open University Business School et un PGD en systèmes de gouvernement local et
Gestion de l'Université de Birmingham. Né et élevé à Addis-Abeba, M.
Fitsum est marié et a quatre enfants.

Professeur Abdulrazaq G. Habib, MBBS, Dip LSHTM (Epidémiologie), MSc
Épidémiologie [Lond], MRCP, FWACP, FAMS, FRCP, CTH TM


Le professeur Habib est médecin spécialiste des maladies infectieuses, responsable de la mise en œuvre de la santé publique,
épidémiologiste, éducateur et professeur d'université depuis 2009. Il a formé et
travaillé dans des hôpitaux universitaires au Nigeria, en Arabie saoudite, en Angleterre et à Singapour, et
a appliqué son expertise en santé mondiale à des sujets tels que la communauté acquise
infections, infections émergentes, résistance aux antimicrobiens, Ebola, SRAS, VIH/SIDA,
immunologie, épidémiologie clinique, envenimation par morsure de serpent et économie de la santé.


Le Pr Habib a participé à la caractérisation initiale d'une nouvelle infection émergente CoV-
SRAS à Singapour, et a également occupé le poste de directeur des services médicaux de 2005-7 à la
Institute of Human Virology Nigeria (affilié à l'Université du Maryland, États-Unis). Dr.
Habib est conseiller international du Royal College of Physicians de Londres (Royaume-Uni) et est
également récipiendaire de plusieurs prix et récompenses dont : co-récipiendaire 3e prix à la
« Prix de l'équipe mondiale de lutte contre les infections Oxoid de l'année, Royaume-Uni (2007) » ; le singapourien
Médaille du Premier ministre pour la bravoure et le dévouement désintéressé pendant l'épidémie de SRAS
2003 ; et lauréat du prix Ayo-Iyun pour le meilleur résultat aux examens WACP.


Il est médecin consultant en maladies infectieuses et tropicales à Aminu Kano
Hôpital universitaire, Kano, Nigéria. Il est également l'actuel président du Nigeria
Infectious Diseases Society, chef de la sous-spécialité des maladies infectieuses à l'Ouest
Collège africain des médecins et administrateur de la Société de toxicologie du Nigéria. Il est
actuellement la fondation Provost du Collège des sciences de la santé et anciennement chef de
Département de médecine et doyen de la faculté de médecine de l'Université de Bayero, à Kano,
Nigeria.


Dr Akaninyene A. Otu, MBBCh, DTMH, MPH, MRCP, FWACP


Le Dr Otu est un médecin spécialiste des maladies infectieuses et un professionnel de la santé publique avec divers
expérience dans la recherche, l'élaboration et la mise en œuvre de programmes. Il a reçu
une formation spécialisée à la fois au Nigeria et au Royaume-Uni et a travaillé aux côtés
cliniciens et chercheurs de premier plan dans le domaine des maladies infectieuses. Il a demeuré
intérêts pour les maladies tropicales, les infections fongiques invasives, les virus transmissibles par le sang, la santé
l'informatique, l'éducation médicale et les épidémies de maladies infectieuses.


Le Dr Otu a été en première ligne de la réponse au COVID-19 tout en travaillant dans le
Département d'infection et de médecine des voyages, Leeds Teaching Hospitals UK. Il possède
plus de dix publications scientifiques évaluées par des pairs sur divers aspects de la COVID-19

pandémie. Il a été boursier clinique du Commonwealth dans le domaine des maladies tropicales et infectieuses
Unité des maladies du Liverpool and Broadgreen University Hospitals Trust en 2014. Il
a joué un rôle déterminant dans la conception et le déploiement de modules de formation électroniques pour
les agents de santé de première ligne dans les milieux à ressources limitées pendant les épidémies telles que
Ebola et COVID-19. Il a remporté plusieurs prix dont les plus notables sont le
Nuffield Prize University of Leeds UK en 2011, le Young Fellows Award of the West
Collège Africain des Médecins à Abidjan, Côte d'Ivoire en 2013 et le Commonwealth
Bourse de recherche clinique de la Commission des bourses en 2014.
Le Dr Otu occupe un poste de maître de conférences au Collège des sciences médicales de l'Université de
Calabar, Nigéria. Il est également fondateur et directeur général de la Fondation pour
Healthcare Innovation and Development (FHIND), un groupe à but non lucratif qui
promeut la recherche, l'innovation et le développement de services grâce à
l'amélioration des systèmes et services de santé ; en particulier pour les personnes vulnérables et mal desservies
groupes. Au cours de la dernière décennie, il a fourni des services de conseil à plusieurs
agences internationales.

Dr Adey Tsegaye, MD, FCCP


Le Dr Adey Tsegaye est né à Addis-Abeba, en Éthiopie, a déménagé à New York après
lycée et est allé au Queens College de l'Université de la ville de New York pour
études de premier cycle. Elle est allée à la faculté de médecine de l'Université de
Connecticut à Farmington Connecticut, puis est retourné à New York pour
plus loin
  entraînement.  Elle a complété sa résidence en médecine interne et
surspécialité
  formation en pneumologie, soins intensifs et médecine du sommeil à Beth Israel
Centre médical de Manhattan.
  Elle est certifiée par le conseil dans les quatre domaines et a un
intérêt pour l'échographie au point de service et en soins intensifs où elle a été professeure pour
plusieurs cours nationaux et internationaux pour l'American College of Chest
Médecins. Elle est au centre médical juif de Long Island depuis neuf ans
où elle est directrice de programme associée pour les soins pulmonaires et critiques
programme de bourses d'études et le programme de bourses d'études en médecine d'urgence/soins critiques.



Dr Njideka Udochi, MD, MPH, FAAFP, AAHIVMS


Njideka Udochi, MD, MPH, FAAFP, AAHIVMS, est la directrice médicale de
Millennium Family Practice et fondateur du Millennium Health Group-a Healthcare
Consortium.
  Le Dr Udochi est médecin depuis plus de 30 ans et est un conseil certifié
Médecin de famille et gériatre. En 2004, elle a ouvert Millennium Family Practice, un
pratique familiale privée de banlieue à Columbia, Maryland. Sa pratique compte plus de 5000

patients actifs de plus de 114 pays. Elle a une quinzaine de personnes qui parlent
douze langues différentes.


Le Dr Udochi est également certifié en médecine du VIH et a de l'expérience en toxicomanie
Médicament.
  Elle est titulaire d'une maîtrise en santé publique de la Bloomberg School of
Santé publique à l'Université Johns Hopkins. Avant de terminer sa médecine familiale
Résidence et Fellowship au George Washington University Medical Center, elle
a travaillé dans le domaine de la santé publique en tant que directeur médical pour l'utilisateur à coût élevé de l'État du Maryland
Initiative. Elle a également été directrice médicale des soins de santé pour les sans-abri ainsi que
HERO, un organisme de lutte contre le sida. Elle siège actuellement au conseil d'administration de FIRN qui est
une organisation axée sur la réduction des disparités en matière de santé et l'amélioration de la vie des nouveaux
Américains/immigrants dans la zone DMV.

Hôtes


Anadach Group LLC est une société de conseil stratégique en soins de santé axée sur la fourniture
des conseils et des services innovants aux clients et partenaires intéressés à transformer
systèmes de santé dans les marchés émergents et les économies en développement. Notre mission est de
améliorer considérablement l'accès à des services et produits de santé de qualité dans les pays émergents
pays en améliorant les solutions aux défis majeurs auxquels sont confrontés les soins de santé.


People to People (P2P) est une organisation non gouvernementale à but non lucratif dédiée à
améliorer les soins de santé et réduire la propagation des maladies, en particulier en Éthiopie et
dans les communautés de la diaspora. P2P travaille à mobiliser la diaspora éthiopienne mondiale pour jouer un
rôle actif dans l'atténuation de l'impact de l'exode des cerveaux et pour susciter une passion pour la réalisation de nos
responsabilité partagée de redonner. Equipé d'idées innovantes, précieux
réseaux transnationaux, connaissances & expertise, valeurs fortes et nouvelles technologies
compétences, notre réseau est prêt à relever de nombreux défis auxquels sont confrontées les communautés
et des institutions en Éthiopie et ailleurs. Il existe actuellement plus de 5 000 P2P
membres du monde entier, y compris les médecins et autres professionnels qui s'efforcent de faire un
différence dans la vie des autres.
  P2P détient également le statut consultatif auprès des États-Unis
Conseil économique et social des Nations Unies (UNESCO).