Médias >> Webinaire Anadach

Anadach webinar 1010.jpg

Avec un nombre croissant de cas positifs de COVID-19 qui continuent d'augmenter quotidiennement dans plusieurs pays africains, tandis que d'autres relèvent les défis d'une ouverture en toute sécurité de leurs économies après un verrouillage, la difficulté des conséquences économiques de la pandémie se fait sentir dans tous les pays. Cet impact économique, dans certains pays, a été pire que les conséquences immédiates de la pandémie et pourrait avoir un impact durable sur le secteur de la santé. Ainsi, il est important de noter que, tout en faisant face à l'évolution des taux d'admission à l'hôpital et d'exposition, de nombreux prestataires de soins de santé sont confrontés à la réalité économique du traitement ou de l'admission des cas de COVID-19. Il s'agit souvent d'un accès limité au dépistage, tout en devant traiter d'autres problèmes de santé critiques tels que le paludisme, la tuberculose, le VIH/SIDA,
et l'augmentation des maladies non transmissibles telles que le diabète et ses complications, l'hypertension et ses complications, les cancers.


People to People, Inc. (P2P) et Anadach Group vous invitent par la présente à participer à la septième session de notre série de webinaires « Briser le cercle vicieux entre la pandémie de COVID-19 et d'autres problèmes de santé, et l'impact négatif sur l'économie », provenant de pays plus tôt touchés par la pandémie que la plupart des pays africains. L'objectif de ces webinaires est de partager l'expérience clinique et de gestion et de créer une plate-forme permettant aux professionnels de la santé d'interagir sur la gestion clinique et les questions connexes dans plusieurs domaines.


Le spectre clinique du COVID-19 varie des formes asymptomatiques ou pauci-symptomatiques, aux états cliniques caractérisés par une insuffisance respiratoire, pouvant nécessiter une ventilation mécanique et une prise en charge en réanimation, aux manifestations multi-organiques et systémiques en termes de sepsis, choc septique, et les syndromes de dysfonctionnement de plusieurs organes (MODS). En réponse à COVID-19, les pays du monde entier ont mis en place une série de mesures de santé publique et sociales, qui sont des actions d'individus, d'institutions, de communautés, de gouvernements locaux et nationaux, et
organismes internationaux, pour supprimer ou arrêter la propagation communautaire du COVID-19.


La réponse efficace à la pandémie qui comprenait des mesures de distanciation sociale dans de nombreux pays a entraîné des ralentissements économiques importants affectant tous les secteurs de l'économie, y compris l'agriculture, les services financiers, l'éducation, etc. Cela a également été exacerbé par le déclin économique synchronisé à travers le monde affectant les partenaires commerciaux, et l'effondrement de la demande de matières premières, de services et de produits. Selon la Banque mondiale, « la pandémie met en péril les progrès de la décennie dans le renforcement du capital humain, y compris les améliorations de la santé, les taux de survie, la scolarisation et la réduction du retard de croissance ». Cependant, ce déclin du capital humain pourrait également interrompre de manière significative l'histoire de « l'African Rising » du 21e siècle.


Ce webinaire discutera des mesures pratiques pour réduire l'impact économique négatif sur la santé des Africains, et de l'importance de réduire tout autre impact négatif sur l'état de santé et les systèmes de prestation de soins de santé.

Veuillez vous inscrire pour participer. Et partagez avec vos collègues concernés. Merci.

https://us02web.zoom.us/meeting/register/tZUucu2urj8rGtTAVFK-iYGmz5AqG07DKa_t

Notre série de webinaires couvre des questions d'intérêt pour les médecins, les infirmières, les autres travailleurs de la santé et la direction impliqués dans la gestion directe des cas de COVID-19 dans leurs pays respectifs. La plupart des spécialistes exerçant hors d'Afrique ont également une expérience de la pratique médicale dans au moins un pays africain. L'enregistrement des webinaires et présentations précédents est disponible sur :
https://www.anadach.com/covid19serieswebinarindex

 

Panélistes

  • Dr Babatunde Omilola - Division de la santé publique, de la sécurité et de la nutrition de la Banque africaine de développement (BAD).

​​

  • M. Gyude Moore , Senior Policy Fellow, Center for Global Development, et ancien ministre des Travaux publics du Libéria

​​

  • Professeur Mammo Muchie, professeur de recherche DST/NRF sur la science, la technologie et l'innovation pour le développement à l'Université de technologie de Tshwane, Afrique du Sud

  • Professeur Lemma W. Senbet - Chaire William E. Mayer Professeur de finance à la Smith School de l'Université du Maryland, College Park ; Directeur du Centre de politique financière.

​​

​​

  • Dr Feseha Woldu , Vice-président pour les programmes de population et les affaires communautaires, MedStar Health, Washington DC (Modérateur)

 
 
 
YeleAluko-37.jpg

Dr Yele Aluko

Panéliste

Le Dr Yele Aluko est le médecin-chef du secteur consultatif de la santé d'EY pour les Amériques. Il est un  médecin cadre MD/MBA éprouvé et chef d'entreprise. En outre, il conseille les cadres supérieurs du système de santé sur les stratégies qui positionnent l'entreprise pour l'efficacité opérationnelle, la réussite  la performance financière et la croissance de l'entreprise, tirées par le leadership transformationnel et la création de valeur pour les parties prenantes.


Avant de rejoindre EY en octobre 2016, le Dr Aluko a pratiqué la cardiologie interventionnelle pendant 25 ans dans des rôles de leadership clinique et administratif. Il s'est formé au Collège des médecins et chirurgiens de l'Université de Columbia, et il a fait des bourses de cardiologie au Centre médical de l'Université Cornell et au Centre médical de l'Université du Massachusetts. Il a obtenu son MBA à la Wake Forest University School of Business.

Dr. Babatunde.jpg

Dr Babatunde Omilola

Panéliste

Le Dr Babatunde Omilola dirige actuellement la Division de la santé publique, de la sécurité et de la nutrition de la Banque africaine de développement (BAD).

Économiste du développement et expert en développement international, il a précédemment occupé le poste de chef de la planification du développement et de la croissance durable et inclusive au PNUD à New York, où il a dirigé une équipe de professionnels sur la planification du développement, la protection sociale, la pauvreté, les inégalités, le financement du développement, la croissance inclusive et les ODD. Il a été chef de pratique régional du PNUD pour la réduction de la pauvreté et la réalisation des OMD pour les 23 pays d'Afrique orientale et australe et économiste en chef et chef de la politique et de la stratégie du PNUD en Afrique du Sud.

Dr. Omilola a été coordinateur à l'échelle de l'Afrique et chef de programme du système régional d'analyse stratégique et de soutien des connaissances avec l'Institut international de recherche sur les politiques alimentaires (IFPRI), Washington DC. Il a géré les relations avec l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) avec la Commission de l'Union africaine (UA) et la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique (CEA) à Addis-Abeba, en Éthiopie. Il a également été chercheur associé à un programme collaboratif de lutte contre la pauvreté entre l'Institut international de gestion de l'eau (IWMI), le Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (NEPAD), le Fonds international de développement agricole (FIDA), la BAD, la FAO et la Banque mondiale. .

Le Dr Omilola a reçu de nombreux prix pour son travail de développement. En 2014, il a été sélectionné comme membre du programme de recherche comparative pour la prévention et l'éradication de la pauvreté. Il est titulaire d'un M.Phil. et un doctorat en développement international et en économie du développement respectivement de l'Institute of Development Studies (IDS), Université du Sussex, Royaume-Uni. Il a remporté la prestigieuse bourse internationale de la Fondation Ford en 2001 et la bourse de recherche d'études supérieures du Centre de recherches pour le développement international (CRDI), Canada en 2004.

blank.png

Professeur Lemma Senbet

Panéliste

Lemma W. Senbet est professeur titulaire de la chaire William E. Mayer en finance à la Smith School de l'Université du Maryland, College Park et directrice du Center for Financial Policy. Il est également le nouveau directeur exécutif de l'African Economic Research Consortium (AERC). Il est un membre influent de la communauté mondiale des universitaires en finance depuis plus de 30 ans. Ses principaux intérêts de recherche portent sur les domaines de la finance d'entreprise, de la finance internationale, des agences et des contrats financiers. Il a conseillé la Banque mondiale, le Fonds monétaire international, les Nations Unies, l'African Economic Research Consortium et d'autres institutions internationales sur les questions de réforme du secteur financier et de développement du marché des capitaux. Il a également été administrateur indépendant pour The Fortis Funds et est actuellement administrateur indépendant pour The Hartford Funds.

Le professeur Senbet a reçu de nombreux honneurs et reconnaissances professionnels pour son impact sur la profession financière. Il a été élu (deux fois) directeur de l'American Finance Association et ancien président de la Western Finance Association. Il a siégé à plus d'une douzaine de comités de rédaction de revues, y compris des mandats prolongés avec le Journal of Finance, le Journal of Financial and Quantitative Analysis et Financial Management. En 1999, il est nommé rédacteur en chef de Financial Management. En 2006, il a été nommé rédacteur en chef (domaine des finances) du Journal of
Études commerciales internationales.

AMIT.jpg

Dr Amit Thakker

Modérateur

Entrepreneur visionnaire et capitaine d'industrie, le Dr Amit N. Thakker a été un pionnier révolutionnaire dans l'intégration du secteur privé dans le système de santé en Afrique.


Il est président exécutif d'Africa Health Business, président de l'Africa Healthcare Federation, président de la Kenya Healthcare Federation et est actuellement directeur chez AMREF Flying Doctors (Kenya), LumiraDx & Ghanima Limited. Amit est un membre actif de plusieurs institutions, dont le groupe d'affaires international YPO Gold au chapitre de Nairobi, préside le chapitre médical des anciens de l'Université de Nairobi et siège en tant que conseiller auprès de l'Eastern Africa Association ainsi que d'Asia Africa Investing & Consulting Ltd.

Le Dr Thakker a fondé Avenue Healthcare, un fournisseur de services de santé privés intégrés basé au Kenya en 1995, ce qui l'a amené à recevoir le prix du « Meilleur entrepreneur masculin de l'année » décerné par le Rotary International en 1999. Il a également remporté le prix du « Meilleur PDG » par Titans Global. dans la catégorie Business & Professional Services en 2017 et a fièrement reçu le Chairman's Award de la Kenya Medical Association en 2004.

Gyude Moore.JPG

M. W. Gyude Moore

Panéliste

W. Gyude Moore est chercheur principal en politiques au Center for Global Development. Il
a précédemment occupé le poste de ministre des Travaux publics du Libéria avec la supervision de la construction et de l'entretien des infrastructures publiques de décembre 2014 à janvier 2018.


Avant ce rôle, Moore a été chef de cabinet adjoint de la présidente Ellen Johnson-
Sirleaf et chef de l'unité de livraison du président (PDU). En tant que chef du PDU, son équipe
suivi les progrès et piloté la mise en œuvre du programme d'investissement du secteur public de
Libéria—un programme de plus d'un milliard de dollars dans les infrastructures routières, énergétiques, portuaires et sociales
programmes au Libéria après la guerre civile. En tant que l'un des conseillers de confiance du président, il
a également joué un rôle crucial en soutenant le président Sirleaf alors que le Libéria répondait à la
L'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest et a façonné ses perspectives post-Ebola

 

Au CGD, les recherches de Moore portent sur le financement des infrastructures en Afrique et sur le
paysage changeant du financement du développement sur le continent.
   Ses recherches suivent les canaux des sources privées de financement, l'essor de la Chine et son rôle croissant en Afrique, et la réponse de l'Afrique à ces changements. Il siège actuellement au conseil d'administration du programme de maîtrise ès sciences en service extérieur de l'Université de Georgetown. Il est titulaire d'une licence en sciences politiques du Berea College et d'une maîtrise en service extérieur de l'université de Georgetown.

Feseha Woldu.JPG

Dr Feseha Woldu

Modérateur

Feseha Woldu, MSc, Ph.D, nommée par trois maires pour servir en tant que directeur adjoint principal, pour la réglementation de la santé et l'administration des licences (HRLA), dans le département de la Santé du district de Columbia. Le Dr Woldu est un administrateur chevronné de la santé publique, avec plus de 13 ans d'expérience de travail avec divers professionnels de la santé, établissements de soins de santé, cliniciens, organisations communautaires et groupes de consommateurs. Il apporte une perspective mondiale à son poste et un engagement à utiliser les dernières technologies et des systèmes améliorés de traitement des licences et de surveillance réglementaire à HRLA, pour protéger la santé et la sécurité des citoyens et des visiteurs du district. Le Dr Woldu supervise et dirige le ministère de la Santé, de la Santé
Administration de la réglementation et des licences, qui fournit des services compétents, transparents, efficaces et efficients, car la HRLA fournit des licences et une surveillance réglementaire aux professionnels de la santé, aux établissements de santé, aux établissements alimentaires, aux pharmacies et aux services pharmaceutiques, aux appareils émettant des rayonnements, au contrôle et à la prévention des maladies animales, et contrôle des rongeurs.


Ses domaines d'intérêt particuliers comprennent les rapports sur les événements indésirables et les programmes SafeRx et AccessRx dans le district de Columbia. En tant que directeur adjoint principal, le Dr Woldu travaille à la création d'un système d'autorisation et de réglementation capable de contribuer à la qualité des soins dans le district, afin de garantir que les professionnels de la santé qualifiés pratiquent conformément aux meilleures pratiques dans tous les établissements de santé du district.
Le Dr Woldu a obtenu son doctorat. en chimie médicinale de l'Université Howard, une maîtrise en chimie physique de l'Université américaine et a terminé le programme de gestion stratégique des organismes de réglementation et d'application de la loi à la John F. Kennedy School of Government de l'Université Harvard. Il est chargé en tant qu'officier du ministère de la Santé et des Services sociaux en vertu de l'autorité conférée par la section 702 (a) de la Federal Food, Drug, and Cosmetic Act, de mener des activités spécifiquement autorisées dans une zone de programme désignée dans le District de Columbia.

 
 
 
 
 
 

Hôtes

 

Anadach Group LLC est une société de conseil stratégique en soins de santé qui se concentre sur la fourniture de conseils et de services innovants aux clients et partenaires intéressés par la transformation des systèmes de santé dans les marchés émergents et les économies en développement. Notre mission est d'améliorer considérablement l'accès à des services et produits de santé de qualité dans les pays émergents en améliorant les solutions aux défis majeurs auxquels sont confrontés les soins de santé.

 

People to People (P2P) est une organisation non gouvernementale à but non lucratif dédiée à l'amélioration des soins de santé et à la réduction de la propagation des maladies, en particulier en Éthiopie et dans les communautés de la diaspora. P2P s'efforce de mobiliser la diaspora éthiopienne mondiale pour qu'elle joue un rôle actif dans l'atténuation de l'impact de la fuite des cerveaux et pour susciter une passion pour la réalisation de notre responsabilité partagée de redonner. Doté d'idées innovantes, de précieux réseaux transnationaux, de connaissances et d'expertise, de valeurs fortes et de nouvelles compétences technologiques, notre réseau est prêt à relever de nombreux défis auxquels sont confrontées les communautés et les institutions en Éthiopie et ailleurs. Il y a actuellement plus de 5 000 membres P2P dans le monde, y compris des médecins et d'autres professionnels qui s'efforcent de faire une différence dans la vie des autres.  P2P détient également le statut consultatif auprès du Conseil économique et social des Nations Unies (UNESCO).